mardi 2 janvier 2018

2018


2018

Que nous réserve 2018 syndicalement?

Une grosse année!

Une année d'élection provinciale au Québec.

2018 à l'automne pour les québécois, l'ensemble des travailleurs et du mouvement syndical, il sera le temps de sortir les poubelles et mettre ce gouvernement libéral dehors.

Ce gouvernement qui a massacré le système de santé pour en remettre une partie dans les mains du privé afin de satisfaire les tinamis du parti, tout en mettant une pression inutile sur l'ensemble des travailleurs du réseau de la santé.

Les choix devant nous ne sont pas terribles: CAQ parti qui veut continuer de démolir le système québécois. PQ qui malheureusement ne sait pas trop dans quelle direction aller. QS qui tant qu'a moi n'a aucunement de raison d'exister.

Bref l'horizon politique fait peur à voir et il n'y a rien de joyeux en perspective.


                                                         



Une année de négociation collective chez nous et dans d'autres usines.

2018, à mon travail, Nexans Canada, sera une année de négociation pour le renouvellement de la convention collective.

Comme toutes les négociations, celle-ci ne s'annonce pas facile.

Cela suffit de toujours sauver les meubles, à un moment donné il faut faire des gains.

Il est impératif de faire disparaître les clauses orphelines qui nuisent aux nouveaux travailleurs. Il est important d'améliorer les fonds de pension.

Améliorer la santé-sécurité des travailleurs qui en bout de ligne bénéficie à tous; travailleurs comme l'entreprise combinaison gagnante. Pour ce faire cela passe par une meilleure information des droits des travailleurs, mieux informer les travailleurs sur les risques au travail et la prévention qui est la clé majeure pour parvenir à l'objectif zéro accident!

Ce scénario va se répéter dans d'autres usines aussi. Donc en 2018 pour les négociations, rien n'est gagné d'avance.

Les travailleurs ont tout intérêts à être solidaire les uns les autres et surtout appuyer leurs exécutifs syndical respectifs.

Ici le slogan "UNIS NOUS VAINCRONS, DIVISÉS NOUS PERDRONS" prend tout son sens!


                                                              



Une autre année où rien ne sera acquis pour le mouvement syndical d'ici comme dans le reste du monde.  

Dans le reste du monde, le gazon est loin d'être vert.

La campagne "Minimum15$" commence à peine de porter fruit, il est du devoir de l'ensemble du mouvement syndical de continuer cette lutte et ce des deux cotés de la frontière.

Que ce soit en Australie ou les travailleurs sont au prise avec le patronat qui veut supprimer les primes pour le travail fait les fin de semaine sous prétexte que le samedi et le dimanche ne sont que des journée de la semaine comme les autres.

Où bien en France, qui sous la férule de Macron qui sabre joyeusement dans les lois du travail prétextant que cela va revigorer l'économie, et que le patronat dans sa grande bonté va redonner aux travailleurs.

Au sud de la frontière ce n'est pas plus joyeux. Trump qui baisse le taux d'imposition des entreprises afin que ces dernières créent ainsi de l'emploi et augmentent les salaires et les conditions de travail des américains. Ouin!

Les négociations pour l'Aléna, qui laissent tout le monde perplexe puisque Trump lui même ne sait pas vraiment ce qu'il veut.

Et ici dans le ROC, le réveil des négociations pour un PTP sans les EU, a de quoi inquiéter gravement. 

Encore des négociations derrière les portes closes où les peuples des pays impliqués vont encore une fois se retrouver devant les faits accomplis sans avoir été préalablement consultés.

INFORMATION = SAVOIR = POUVOIR!

Comment contrer cela?

Simplement par l'information. 

Un peuple, des travailleurs, informé ce sont des travailleurs qui seront en mesure de prendre des décisions plus éclairés.

Ça sera des travailleurs qui seront en mesure de mieux défendre leurs droits et ainsi se faire respecter par leurs employeurs.

Quel est le pire et le plus puissant ennemi du peuple et des travailleurs? 

L'IGNORANCE!

                                                        



Plus vous êtes ignorant, plus ils ont de pouvoir sur vous!

Informez-vous!

Que ce soit au travail, ou dans la vie de tous les jours, ou en politique.

Au travail, moins vous avez de connaissance de vos droits, plus vous donnez du pouvoir à votre employeur!

Politiquement, plus vous ignorez les vrais programmes politique de vos représentants, moins que vous vous impliquez, plus vous leurs donnez du pouvoir sur vous!

Dans le quotidien, moins vous connaissez votre histoire, moins vous êtes informés, plus les médias contrôlés par le politique vont vous manipuler, donc plus de pouvoir sur vous!

L'ignorance = faiblesse.

Information = savoir = pouvoir!

Sur ce, je souhaite a tous une Bonne et Heureuse Année 2018!

Fraternellement,
Richard Corbeil
Syndicaliste
Secrétaire-Trésorier, UNIFOR section locale 636Q
RL FSFTQ
RP CSS

UNIS NOUS VAINCRONS, DIVISÉS NOUS PERDRONS!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire